Figures-phare du Dada, Marcel Duchamp

Marcel Duchamp

Marcel Duchamp, né en 1887 et décédé en 1968, est l’une des figures-phare du mouvement Dada. Inventeur du ready-made et inspirateur du Pop art, il a eu une influence majeure sur une grande partie des courants d’art contemporain du 20e siècle.

Après des études brillantes à l’école Bossuet de Rouen, Duchamp part s’installer, en 1904, à Montmartre, où il étudie à l’académie Julian. Peu tolérant de la théorie et très autodidacte, il quitte l’école après un an. À l’imitation de son frère, Jacques Villon, il publie des caricatures dans des journaux français, mais met fin à sa carrière d’humoriste lorsque ses tableaux commencent à être exposés, dans la première décennie du 20e siècle.

Ses premières toiles sont empreintes d’une forte influence impressionniste, mais son style évolue rapidement, passant par diverses phases artistiques, dont le fauvisme, ainsi que le cubisme et le symbolisme, qu’il fusionne en 1911, au moyen de plusieurs explorations artistiques sur le mouvement. L’une des premières toiles qui le fait connaître, Nu descendant un escalier, exposée en 1913 à New-York, marque le début de l’art moderne aux États-Unis, malgré le scandale qu’elle provoque dans les premiers temps.

L’une des premières toiles qui le fait connaître, Nu descendant un escalier, marque le début de l’art moderne aux États-Unis.

Entre 1913 et 1915, Duchamp développe le ready-made, la technique artistique qui inspirera des plasticiens tels que Jeff Koons et le critique d’art Bertrand Lavier. Le ready-made consiste à transformer un objet usuel en œuvre d’art, en le plaçant hors contexte, lui conférant ainsi un statut artistique. Les ready-mades font appel à l’œil et au sens critique du spectateur, qui est très important pour Duchamp. Celui-ci croit fermement que l’art débute par le regard du spectateur.

Le Grand verre, originellement appelé La mariée mise à nu par ses célibataires, même, est un diptyque conçu entre 1915 et 1923, pour lequel Duchamp a fait usage, sur un canevas de verre, de peinture à l’huile, de poussière et d’inserts de plomb. Il s’agit de l’œuvre de Duchamp que l’on peut rapprocher le plus du mouvement Dada, sur lequel il a eu une grande influence. Duchamp se lie au dadaïsme au milieu des années 1910, et reçoit l’appui du mouvement en 1917, lorsque sa sculpture Fontaine, un ready-made d’un urinoir, est rejetée d’une exposition artistique aux États-Unis car elle est jugée comme n’étant pas une œuvre d’art. En 1917, également, Duchamp participe à la parution de L’homme aveugle, une revue qui traite d’art plastique, de littérature et d’humour. Lorsqu’il revient en Europe, Duchamp ne se lie cependant pas au mouvement Dada qui est pourtant très en vogue là-bas.

Livre sur le dada

Marcel Duchamp

Marcel Duchamp

Biographie écrite de Marcel Duchamp